ChatGPT : 5 étapes pour rédiger des prompts efficaces

Sommaire

Le phénomène ChatGPT a révélé au plus grand nombre le potentiel des modèles de langage. Professionnels et particuliers, chacun y trouve un intérêt certain. Bien qu’OpenAI comptabilise 100 millions d’utilisateurs actifs, l’optimisation des requêtes effectuées au bot n’est pas connue de tous. Le prompt engineering est une compétence clé pour tirer le meilleur parti de Chat GPT. Un prompt, c’est la requête que vous envoyez à un modèle de langage pour obtenir en retour un résultat. La qualité de la réponse dépend en grande partie de la qualité du prompt en entrée. Il est donc essentiel de savoir formuler une requête optimale pour obtenir des réponses qualitatives.

Voici un guide en 5 étapes pour optimiser la rédaction de vos prompts :

 

#1 : Formuler de façon claire et précise

Avant d’interagir avec ChatGPT, ayez une idée précise de ce que vous souhaitez obtenir. Que ce soit pour recueillir des informations spécifiques, générer du contenu, ou simplement avoir une interaction ludique : un objectif clair vous aidera à formuler une requête appropriée. Évitez les prompts trop longs ou confus, la clarté de la demande effectuée est cruciale pour obtenir une réponse pertinente. Elle doit être formulée de manière directe et précise avec des verbes d’action, des mots-clés, des détails et si possible des exemples pour aider le modèle à comprendre le contexte et l’orienter dans la bonne direction. Si nécessaire, spécifiez le format ou le style de la réponse attendue.

#2 : Structurer les requêtes

Il est important de structurer le prompt. Cela peut être fait grâce à des balises qui indiquent au modèle comment traiter certaines parties de la requête. Ces marqueurs peuvent encadrer par des […] les éléments du prompt afin d’obtenir des variables pour des réponses personnalisées, pour appuyer sur certaines instructions explicites, ou pour préparer une réponse structurée par choix ou étapes spécifiques. Plus généralement, organisez le prompt de manière logique et cohérente pour faciliter la compréhension et la génération de réponses pertinentes par le modèle.

#3 : Affiner progressivement les requêtes

Cette approche permet d’augmenter graduellement la précision de la réponse en affinant la demande au fur et à mesure de l’échange. En introduisant progressivement des éléments dans la requête, on guide le modèle dans une direction spécifique en évitant les interprétations erronées et en favorisant une meilleure compréhension du contexte par le modèle. Si les réponses ne correspondent pas aux attentes, il est possible de corriger progressivement les erreurs et d’ajouter des détails spécifiques. De cette manière, vous limiterez la marge d’erreur avec des requêtes progressives qui permettront à ChatGPT une compréhension plus précise du contexte s’affinant au fur et à mesure de l’échange. Vous pourrez également contrôler plus facilement les imprécisions et erreurs du modèle avec une vérification étape par étape.

#4 : Privilégier les requêtes en anglais

  • Du fait d’un volume de données textuelles anglophones plus grand en matière de ressources d’entraînement et de requêtes effectuées, un prompt en anglais permettra de meilleures interactions et une compréhension plus précise par le modèle. Le modèle GPT possède une quantité de ressources bien plus grande en anglais et sera en capacité de mieux saisir les subtilités du langage et de mieux comprendre les intentions de l’utilisateur à travers sa requête si elle est rédigée en anglais. Les réponses fournies seront de manière générale plus qualitative. C’est une manière d’optimiser et de fluidifier l’échange avec le bot pour profiter de son plein potentiel.

     

#5 : Fournir un contexte et des détails spécifiques

Pour obtenir une réponse qualitative, nous vous recommandons de fournir un contexte au modèle. Plus le prompt lui permettra de situer l’intention, la demande et le contexte avec précision, plus la réponse obtenue sera qualitative. ChatGPT est un bot avec une quantité de données massive. Encore faut-il lui donner les clés pour comprendre votre requête et répondre correctement. Si le prompt est basique, la réponse le sera également. Fournissez-lui des informations pertinentes et concises de manière organisée en gardant en tête que le bot ne connait rien de vous en entrée et doit pouvoir situer au mieux votre demande pour y répondre précisément. La spécificité et le niveau de détail dans la formulation sont essentiels. Plus les instructions seront spécifiques, plus la réponse produite tendra à répondre à vos besoins. Il faut donc employer un langage technique ou tout du moins approprié à la situation en évitant à tout prix les informations superflues et inutiles pour la réponse souhaitée.

 

En suivant ces étapes, il devient possible d’obtenir des réponses de meilleure qualité et mieux adaptées pour tout type de résultats attendus. ChatGPT est donc un outil puissant qu’il faut apprendre à utiliser pour maximiser son potentiel. Le bot est en capacité de répondre à des requêtes simples et complexes rapidement, ce qui peut permettre d’automatiser certaines taches et offrir un gain de temps précieux. Les entreprises tendent de plus en plus à l’intégrer dans divers secteurs d’activité. Pour comprendre les enjeux de son utilisation en milieu professionnel et apprendre à l’intégrer et à l’utiliser de manière optimale et propre, Téléchargez notre Livre blanc : Dompter ChatGPT pour votre organisation.