Synapse Développement cofonde l’Alliance for OpenChatbot

synapse-co-fonde-alliance-for-openchatbot- métabot
En novembre dernier, plusieurs acteurs majeurs de l’écosystème des chatbots se sont réunis pour fonder l’Alliance for Open Chatbot, une alliance pour rendre compatibles les chatbots dans les entreprises.

Une alliance pour des chatbots ouverts : cette idée d’association en apparence incongrue est née en mars 2018, sous l’impulsion de Christophe Tricot, Artificial Intelligence Expert & Manager chez Kynapse. Le constat de départ était pourtant assez simple. Les éditeurs de solutions de chatbots sont confrontés de manière récurrente à une problématique commune pour l’ensemble de leurs clients grands comptes : ils veulent un chatbot, mais dans des contextes très différents. Or, pour couvrir pertinemment et efficacement l’ensemble du périmètre demandé, plusieurs chatbots sont souvent nécessaires. En effet, UN chatbot ne peut pas traiter TOUS les contextes, car chaque contexte a ses spécificités, exigeant – de manière logique – un traitement spécifique.

Prenons l’exemple d’un acteur du secteur bancaire. En tant qu’entreprise, une banque peut avoir besoin d’un chatbot pour :

  • Soulager son service support interne
  • Aider ses conseillers clientèles à répondre plus rapidement aux clients
  • Guider les utilisateurs sur le site web dans leur navigation, en donnant les horaires ou l’adresse d’une agence physique.

Ces trois besoins sont trois cas d’usages distincts : la cible, l’objectif et les fonctionnalités du chatbot ne sont en rien similaires. Il semble donc logique de créer un chatbot par sous-périmètre, afin qu’il soit conçu et optimisé pour l’usage spécifique.

Or, chaque société experte en agent conversationnel a sa propre spécialité : chatbot transactionnel, chatbot d’orientation, chatbot helpdesk, chatbot de recommandation… chaque éditeur a développé une technologie propriétaire pensée et optimisée pour un usage particulier. De fait, pouvoir installer plusieurs chatbots issus de plusieurs offreurs de solutions différents serait une solution idéale pour la majorité des grands comptes. Néanmoins, du fait de la diversité et de la complexité des technologies utilisées par chaque acteur, il est aujourd’hui souvent impossible d’orchestrer ces différentes solutions au sein d’une même interface.

Synapse Développement, spécialiste des chatbots sur base documentaire, travaille ainsi conjointement avec Kynapse, Kwalys, Do You Dream Up et Living Actor pour proposer à leurs clients un « Métabot », interface commune capable d’orchestrer les chatbots des différents éditeurs du marché.

L’idée est de présenter une solution uniforme qui matérialiserait un besoin d’interopérabilité perçu chez l’ensemble des clients.

« Par cette association, nous souhaitons avant tout rassurer nos clients sur l’interopérabilité des solutions. Chaque acteur de l’alliance a sa spécialisation, et nous pensons que ce travail conjoint est essentiel. Les clients doivent pouvoir, en fonction du problème, choisir le ou les éditeurs les plus adaptés à leurs projets, afin de combler des besoins souvent complémentaires. Cela simplifiera la gestion de projets différents au sein d’un même groupe : la compétence nationale sera unifiée dans un Métabot qui orchestrera les différentes solutions. » explique ainsi Patrick Séguéla, Directeur Général de Synapse Développement.

L’Alliance for Open Chatbot entend surtout combler une carence technologique en proposant un Métabot qui puisse tirer parti du meilleur des solutions disponibles actuellement sur le marché.

Synapse Développement est le seul des membres fondateurs à ne pas avoir son siège à Paris. Sa présence et son implication dans l’Alliance est donc également la preuve que l’expertise technologique et l’innovation n’appartiennent pas exclusivement à la capitale, et que la région Occitanie a plus que jamais son rôle à jouer dans la gouvernance de l’Intelligence Artificielle.